C’est quoi le style d’un hipster ?

Originaire des années 40, le mot hipster veut dire liberté. Tout a commencé avec la conception du Bebop : un style musical de jazz mêlé de chanteurs blancs et de musiciens afro-américains. Puis vint le style vestimentaire hipster qui rimait absolument avec le Bebop. Le style hipster est tiré de la nature et de la liberté. Les personnes qui adoptent ce style se distinguent par des tenues classiques, un peu bohèmes : jeans moulants, chemises à carreaux, vestes en jean. Sans oublier la crinière sauvage pour les femmes et la barbe pour les hommes. Comment les reconnaître et leur façon de s’habiller ? Faisons le point sur le sujet.

Comment reconnaitre un hipster ?

De nos jours, la définition d’un hipster pourrait être ce qui suit. En premier lieu, c’est un jeune, entre 18 et 25 ans, si l’on entend au sens strict. Son style vestimentaire ne suit pas les tendances. Les vêtements recyclés occupent une place primordiale dans sa garde-robe. Le plus important, c’est le non-conformisme, le désaccord, la liberté. L’hipster est instruit, il fréquente les galeries, les musées ou les salles de cinéma. Il apparaît dans les lieux à la mode, mais sait garder le secret. Ses goûts musicaux se diversifient largement, du jazz classique aux nouvelles tendances. Rechercher et découvrir de nouveaux artistes est essentiel. Toutefois, les artistes seront immédiatement abandonnés s’ils deviennent trop célèbres. Par définition, le style hipster est fait de nouveau et de classique, empruntant certains codes du luxe et étant totalement indifférent au marketing mondial.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les avantages des Amigurumi au crochet ?

Un signe qui caractérise les hipsters des autres types sociaux : la pilosité. Les hommes ont souvent une jolie moustache ou une barbe hipster, qu’ils mettent toujours en valeur. On les appelle pogonophile. Son style est ce qui compte le plus. Il porte des jeans pas juste moulants, mais super moulant, dévoilant sans aucun doute sa minceur, des chemises à carreaux ou des débardeurs décolletés ne montrant pas ses muscles, mais plutôt ses tatouages, la gonflette n’est pas son fort. Ne cherchez pas plus loin si vous voyez un énergumène portant un bonnet, même en pleine canicule, c’en est un. Ce dernier ne sort jamais sans son couvre-chef. Ce jeune citadin affiche un style vestimentaire et des intérêts marqués au second niveau.

L’hipster est-il rebelle ? En tout cas, il va à contre-courant de la culture populaire et fait des choix culturels originaux. Il est passionné par les hightechs de communication, qu’il maîtrise parfaitement.

En parallèle : Chaussons Harry Potter : changez-vous en un personnage de la saga mystique Harry Potter en hiver

Concernant la vie professionnelle, les hipsters se plongent dans l’entrepreneuriat et créent des entreprises. Les hipsters sont définitivement bio. Adepte des produits équitables, il respecte l’environnement.

Son moyen de transport préféré est un vélo à pignon fixe. Il prend minutieusement soin de cette planète. Il se déplace aussi en skateboard, pour être encore plus cool.

Les étiquettes, très peu à son goût. Fan des anglicismes et de l’expression cool, il se revendique avant tout d’avoir une culture et une identité uniques et distinctes, et surtout d’être anticonformiste.

Comment s’habiller comme un hipster ?

Le code vestimentaire hipster se distingue par son absence de règles. Le style classique existe toujours, mais prend de nombreuses formes. Des petites robes à col Claudine et chapeaux melon aux jeans et chemises à carreaux, le style hipster oscille d’un extrême à l’autre. Toutes les audaces sont autorisées pour le port du look hipster, à savoir une combinaison de couleurs et de motifs audacieux. Ici, le minimalisme n’a pas réellement sa place. Le concept est d’insuffler un caractère unique aux collections de mode standards.

La chemise de bûcheron est une pièce indispensable du style hipster. Dans la version originale, il est rouge, mais se décline en de nombreuses couleurs. L’option de chaussures est assez large, même si le style hipster privilégie les bottes larges, mais on retrouve également des chukka boots ou des deserts. Aux beaux jours, il peut porter des baskets ou des Converses.

La mode écoresponsable est par ailleurs au cœur du mouvement hipster. Il prône l’achat d’occasion plutôt que le neuf et soutienne les petites marques greens qui désirent changer la donne. Les friperies sont le royaume des hipsters. Il faut dire qu’on y trouve de tout et que chaque pièce a sa propre histoire.

Côté accessoire : Si certains vêtements sont typiques de son look, alors les accessoires le sont tout aussi, voire plus.

Les lunettes à monture épaisse font toujours partie de la garde-robe de tout hipster, qu’il ait une mauvaise vue ou non. Les grosses montures ont été mises à jour. Il est conseillé de porter des lunettes XXL, si vous avez une vue parfaite, vous pouvez trouver des montures avec des verres en vente libre dans de nombreuses boutiques de vêtements, les lunettes sont devenues un véritable accessoire de mode. Pour les lunettes de soleil, il en va de même, elles existent également en taille XXL avec des montures très épaisses. Quelle que soit la météo, le bonnet est souvent porté par les hipsters. Dans ce style, il est généralement oversize et légèrement incliné. Les chapeaux un peu plus luxueux sont tout aussi populaires comme :

  • les Fédora,
  • le trilby
  • le panama.

Les bracelets, les bagues, les montres et les colliers sont aussi des accessoires typiques du look hipster, même s’ils restent des accessoires. Côté matériaux, ils se concentrent principalement sur l’argent et le cuir.

Previous post La marque Ard Al Zaafaran : une référence !
Next post Les tenues incontournables pour briller en soirée